Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de paulalie
  • : spiritualité, calme, messages, poésie, photos,voyages
  • Contact

Recherche

26 décembre 2021 7 26 /12 /décembre /2021 21:07
Libère toi de tes ténèbres

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2021 6 25 /12 /décembre /2021 21:00

Libère toi de tes ténèbres

 

Des gens, par le confinement,

Ont souffert d’un isolement,

D’une proximité stressante

Causant une angoisse blessante.

 

Pourtant, en tout temps, en tout lieu,

Des hommes implorent leur Dieu,

Car ils sont victimes de guerre,

De coups, de maux divers, sur terre.

 

Toi, malgré divers embarras,

Avec ta force, tu vivras.

Ton esprit libre vagabonde

Et fuit la peste moribonde.

 

Jésus, le Roi, est descendu,

Petit, battu, comme pendu.

Il nous relève et nous délivre,

Et grâce à Lui, tu peux poursuivre.

 

Reçois sa Paix.

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2021 5 24 /12 /décembre /2021 20:57

Le petit mot de Noël.

 

« L’essentiel reste invisible pour les yeux » dit le Petit Prince. En est-il de même de l’enfant dont les chrétiens fêtent la naissance, la nuit de Noël ?

 

Toute naissance devrait apparaître comme un événement heureux dans la vie des hommes. Même s’il en est ainsi le plus souvent et si chaque naissance est un évènement merveilleux en soi, nous savons que bien des naissances ne sont pas désirées et parfois gravement rejetées.

 

Le nom de l’enfant fêté par les chrétiens est Jésus et il signifie ¨sauveur¨, le Sauveur. Des sauveurs, des libérateurs il y en a toujours eu à toutes époques, à l’époque de Jésus comme à la nôtre. Certains ont vraiment joué ce rôle, au moins un temps, d’autres ont trompé leur monde, dramatiquement, Tous ces hommes ont eu un point commun : ils étaient des humains, pleinement humains animés d’un esprit bon ou parfois franchement néfaste, mauvais. Tous ont été applaudis, célébrés ou hués, voir parfois rejetés mais pas sans qu’ils aient accompli quelques actions bonnes ou franchement mauvaises, criminelles !

 

Les foules et nous en faisons partie ont soif d’un monde meilleur, heureux, mais nous nous laissons facilement égarés car les grandes valeurs auxquelles nous aspirons nous dépassent. Vérité, Justice, Amour, Paix sont inscrits au fond de nos cœurs en tant qu’aspirations, que désirs ; c’est le fond même de notre nature, le plus pur qu’il soit mais nous avons peine à en réaliser ne fut-ce que l’ébauche. Et puis il y a comme un esprit malin qui tente de nous conduire à l’échec même de nos meilleurs élans. Ainsi nous sommes en lutte constante avec nous-mêmes et avec les autres.

 

Des hommes et des femmes, des jeunes, des adultes et des vieux se conduisent en personnes courageuses et droites, généreuses aussi bien dans la réussite que dans l’échec. D’autres sont victimes et d’autres encore coupables. Pour s’y retrouver , il faut beaucoup de discernement éclairé par la connaissance de ce qui est juste, de ce qui est vrai, de ce qui est bon.

 

L’Homme ne s’est pas créé lui-même, il n’est pas le fruit du hasard et de la nécessité même si ceux-ci semblent y avoir joué un rôle, il n’est pas le fruit de la science humaine même si ses capacités et ses prouesses semblent en faire parfois un demi-dieu – les pharaons et les césars et d’autres, contemporains se sont bien pris ou se prennent pour tels-. Non, l’homme n’est pas Dieu par lui-même mais dort et se manifeste en lui une soif d’absolu, de bonheur et d’éternité qui ne ment pas. En lui il y a comme un appel à devenir enfant de Dieu. Mais qui est Dieu ?

 

Qui est Jésus ? Des pauvres de son temps, de simples bergers vont se réjouir de sa naissance et ils lui rendront hommage en l’adorant. On n’adore que Dieu seul car adorer c’est aimer plus que tout et Dieu, seul, la source de tout Amour, est digne d’être aimé ainsi. En Lui seul nous trouverons l’amour dont notre monde a tant besoin. Après les pauvres viendront les mages, des grands esprits mais qui n’en restent pas moins humbles ; eux aussi adoreront Jésus. Ils reconnaîtront en Lui Celui qui apaise toute soif et toute espérance.

La lettre aux philippiens écrite par saint Paul nous livre en quelques versets l’essentiel du cheminement de Jésus :

           Lui qui est de condition divine n’a pas revendiqué son droit d’être traité comme l’égal de Dieu mais il s’est dépouillé prenant la condition d’esclave.

Devenant semblable aux hommes et reconnu à son aspect comme un homme

Il s’est abaissé devenant obéissant jusqu’à la mort, à la mort sur une croix…        

 

Je vous souhaite à tous un joyeux Noël en famille et avec vos amis sans oublier ceux qui nous ont quittés et qui partagent notre joie dans le ciel. À Noël la fête humaine ne peut atteindre sa plénitude qu’en adorant Dieu comme les bergers et comme les mages.

 

Pierre L. décembre 2021

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2021 5 03 /12 /décembre /2021 21:42
La Jasse, chemin : 20

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2021 4 02 /12 /décembre /2021 21:40
La Jasse, chemin : 19

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2021 3 01 /12 /décembre /2021 21:34
La Jasse, chemin : 18

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2021 2 30 /11 /novembre /2021 20:38
La Jasse, chemin : 17

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2021 1 29 /11 /novembre /2021 20:34
La Jasse, chemin : 16

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2021 7 28 /11 /novembre /2021 20:30
Chant : Ne crains rien, je t'aime

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2021 6 27 /11 /novembre /2021 21:25
La Jasse, chemin : 15

Partager cet article
Repost0